Rechercher
  • Manon Vixège

Le gaspillage alimentaire ...

Le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire a pour objectif de réduire de 50 % le gaspillage sur toute la chaîne alimentaire avant 2025. Les consommateurs ne sont pas les seuls concernés MAIS nous avons le pouvoir d’agir ! Il est possible de limiter les gaspillages en amont avec des gestes antigaspi : - Ne pas surcharger les assiettes

- Ne pas bouder l’achat de légumes moches - Opter pour les produits bradés car bientôt périmés - Au restaurant ayons le réflexe « doggy bag » (dès que le confinement sera passé)


Tous les consommateurs ne la savent pas, pourtant les aliments restent consommables, même si la Date de Durabilité Minimale est dépassée, produit avec la mention « à consommer de préférence avant le… ». A ne pas confondre avec la mention « à consommer jusqu’au » (DLC) où là le produit n’est plus consommable après la date indiquée.


Beaucoup d’action sont mises en place : - Ministère de l’agriculture et de l’alimentation : les contes de l’antigaspi - Pacte Dates de Consommation : déploiement d’une communication nationale pérenne sur les dates de consommation ou encore la mise en place de rayons antigaspi en test dans les magasins. - Les enseignes françaises de la grande distribution ont lancé l'opération « Fruits et légumes moches » en 2014


Chacun peut agir à son niveau pour lutter contre le gaspillage alimentaire dès sa cuisine, en adoptant ces gestes antigaspi.